13/04/2017 Conseil & astuces - Médias sociaux

Expérience associative, comment la valoriser sur LinkedIn et dans son CV ?

Tu as donné de ton temps aux Restos du Cœur, tu es trésorier.ère dans une asso étudiante ou as été bénévole lors d’un festival ? L’expérience associative intéresse les recruteurs ! Mais pour que les personnes qui lisent ton CV ou ton profil Linkedin y trouvent des informations qui pourront retenir leur attention, il faut soigner la façon dont tu y présentes ces expériences.

Tu as sans doute développé des compétences très spécifiques et techniques, par exemple des compétences de secouriste ou des connaissances pointues sur la situation des personnes que tu aidais. Mais tu as également acquis des compétences dites “transversales”, qui pourront te resservir notamment dans le cadre de ton futur emploi.

Des conseillers en insertion comme ceux de la mission locale, à Pôle emploi, ou de ton école ou université font régulièrement ce travail de traduction d’une expérience associative en compétences et peuvent t’accompagner, Mais si tu n’as pas forcément le temps et que tu veux savoir quelles compétences tu as développées, JobReady peut t’aider :).

En répondant à quelques questions sur ton engagement associatif, tu obtiendras un premier bilan de compétences. En voyant toutes les compétences associées à cette expérience, on espère que tu verras l’importance d’évoquer cette expérience associative dans ton CV. En bonus, tu obtiendras des idées de mots clés pour valoriser habilement cette expérience en entretien.

Pour faire le bilan des compétences acquises lors de cette expérience, clique ici !

Aide ton prochain !

Comment décrire une expérience associative dans le CV et sur LinkedIn ?

Il ne faut pas sous-estimer la valeur d’une expérience associative pour un recruteur : non seulement tu montres que tu es quelqu’un de dynamique et engagé, mais en détaillant ce que tu as fait, le recruteur peut voir que tu as déjà fait des missions qui développent les compétences qu’il recherche.

Voici les trois infos qui doivent apparaître :

  • les missions détaillées par tâches : un titre de Président, de Secrétaire Général ou de simple bénévole peut recouvrir des réalités très différentes en fonction des associations. Il faut bien détailler ! Précise ce que tu as entrepris à ce poste exactement : as-tu représenté l’association pour nouer des partenariats, cherché des financements, géré les membres de l’association, rédigé des rapports ? L’usage des mots clés attendus par un employeur pour parler de ces missions est susceptible de faire remonter ton CV dans les moteurs de recherche des sites d’emploi. Il est également plus susceptible de retenir l’attention d’un recruteur, surtout lorsque celui-ci n’est pas spécialiste de ton domaine d’activité et qu’il compare les termes employés sur la fiche de poste et ceux de ton CV. Tu peux observer quels termes sont utilisés dans les offres d’emploi, et voir dans quelle mesure tu peux réutiliser ceux-ci dans tes formulations !
  • la durée de ton engagement : si celle-ci est relativement longue, cela qui montre d’une part que tu sais t’investir sur le long terme et donner de ton temps, d’autre part que tu auras effectivement exercé ces missions de manière répétée et pas ponctuelle.
  • les résultats que tu as obtenus, en chiffrant autant que possible : si tu as tutoré des étudiants, quel est leur taux de réussite aux examens ? Si tu as organisé des concerts, combien ? Avec quel budget ? Combien d’entrées ont-ils fait ?…

Détaille ton expérience associative et les résultats !

Faut-il afficher les compétences en toutes lettres dans le CV ?

C’était à la mode il y a quelques années… Mais la plupart des candidats et les conseillers en insertion professionnelle sont revenus dessus. Il est désormais généralement plutôt maladroit de lister directement tes compétences sur ton CV parce que cela peut prendre beaucoup de place et parce que les recruteurs préfèrent faire les liens entre les missions et les compétences acquises par eux-mêmes.

La réflexion que tu auras eue sur celles-ci te permettra cependant de réagir très vite en entretien. Au lieu d’alourdir ton CV avec ces mots clés, mieux vaut bien lier, à l’oral, une situation que tu as vécue avec une compétence que tu as utilisée!

À toi de jouer !

En conclusion, ne sous estime surtout pas l’importance des expériences associatives clairement décrites pour un employeur. Ces dernières, si elle sont bien présentées, peuvent montrer que tu as développé des compétences très recherchées!

Demander un nouveau mot de passe

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre compte ainsi que toutes les données associées ?

annuler

Supprimer mon compte